Elfuryia - Warcraft's Guilde

Pas Pressé mais terriblement décidé… Aile de Mort brûle déjà a l’idée de nous affronter !!!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les griffes à Zul'Gurrub Ch: 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madoushi
Neutre
Neutre


Age : 32
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Les griffes à Zul'Gurrub Ch: 4   Sam 9 Mai 2009 - 12:25

Après un repos bien mérité nous les fiers soldats de la dame d'émeraude nous étions rassembler devant les lourdes portes millénaires de la citée antique de Zul'Gurrub, se soir là, la Lune, l'oeil de notre mère Elune, emplissait le ciel et la terre luxuriante de Strangleronce de sa lumière chalereuse et semblait nous regarder et nous protéger...fort de cette sensation...l'impression d'être bénie et observé par la plus pure des divinitée...nous avons une nouvelle fois franchis les portes de la citée avec la certitude que se soir, nous allions porté un coup fatal à l'écorcheur d'Âmes.

Une fois au sein de la cité les choses était diférente de sombres nuages recouvrait le ciel, et une pluie glaciale se déversait en averse sur nos armures et sur les routes dévastées de la citée...soudainement se fut l'évidence, cette pluie n'était en aucun cas l'oeuvre du dieu du sang, c'était les âmes de toute les victimes de la folie des derniers prètre Zandallariens corrompus...Dame Mar'li grande prétresse de Shadra l'ancienne divinité des arraignés des trolls...Le puissant Thekal grand prètre et serviteur de Shirvallah l'implacable divinité des tigres dans anciens trolls...et enfin La valereuse prétresse Arlokk au service de Béthek l'éternel divinité des panthère du peuple des trolls. C'est trois être innocents corrompus avait été rendu fou par le dieu démon Hakkar. Le temps était venu pour nous les agents sur terre de dame Ysera de mettre un terme à l'existence de ces êtres.

Vue que nous venions de franchir les portes nous avons pris la décisions de commencé notre combats par l'apects de l'araigné, après tout nous n'étions pas trés loin de son repaire. Donc tel un ouragant dévastateurs les griffes se sont jeté au coeur de la citée, massacrant encore et encore les fidèles soldats du démons malgré tout ils semblait un peu plus faibles, comme si ils avaients perdu de leurs motivation, je pense que la pertes de leurs générale, Le seigneur sanglant Mandokir, devait avoir puissamant anéentie leurs volonté. Les pauvres ils ne semblait même pas vouloir se battre, seulement mourire...Je reconnais que massacré tout c'est trolls innocents était un crime horrible qui à chaque fois que l'un d'entre eux tombait emplissait notre coeur de remord, mais c'était comme ont dit une nécéssité, il nous fallait les annéentires pour pouvoir ateindre notre première cible.

Au passage nous sommes passé devant l'anneau, que de souvenir c'était ici que nous avions commencé notre combats, ici était tombé le grand prètre Vénoxis serivteur de l'aspect du Serpent. A présent se lieu tombait en ruine, les lianes et le lieres avait eu raison des énorme blocs de pierre, ont sentait bien que la nature avait ici repris ses droits, et à la mémoire du défunt prètre nous nous somme requeilli devant l'anneau, ne voulant pas souiller cette tombe de nos pieds couvert de sang. Après se bref moments de pelrinage nous avons repris notre avancé dans la citée, Parmis nous les plus sensible au monde vert et aux esprits ressentir que nous avions dérrière nous un être pure qui nous remerciait...biensure nous savions qui cela était...et fort de cette bénédictions nous avons a nouveau massacrés des fanatiques innocents.

Quelques heures plus tard nous avions enfin atteind le sommet d'une route terriblement pantut, au sommet il y avait le passage vers le camps, désormais dévasté, des soldats du défunt Mandokir...la mort et la pourriture suintait de ce lieu, et la pluie faisait s'écouler le sang et les restes de nos anciennes victimes, c'était une sensation à la fois jouissives et répugnante...tout comme l'odeur d'ailleur, cependant il y avait quelque chose d'autre qui salissait l'air, et nous retournant nous nous sommes retrouver faces à d'énorme toile d'araignés qui semblait n'en plus finir et qui plus ai avait été tissé par des araignés d'une tailles disproportionné, biensure nous savions que nous allions devoir térassé la divinité arraignés, mais de la à imaginer faire face à des araignés de la taille d'un cheval, c'était plus du délire qu'autre chose et la seule réponse logique qui nous vinrent fut que toute c'est énorme toile avait été tissé par Mar'li...Comme nous avions tord car très rapidement des arraignés gigantesques se jetèrent sur nous. Massacré ces abominations fut un réel plaisir, et plus nous avancions plus nous en terrassions, plus tard nous avons fait face à des araignées encore plus grosse, celle ci était accompagné de quelques Exalombres hakkari. Les trolls furents des victimes faciles par rapport aux araignés gigantesque que nous avions identifié comme de sombres veuves noirs disproportionné, le plus horrible dans nos combats contre ces araignés fuent quand elles nous recouvrait de leurs baves gélatineuses...bewark rien que d'y penser j'en ai encore des frissons, bref nous avons tout de même massacrés ces...ces...ces choses innomables.

Après avoir minitieusement nétoyé Shadra'zaar et fracassé tout les oeufs d'araignés que nous avons trouvés...nous avons enfin découvert Mar'li et elle était en pleine conversation avec un émissaire trolls de la tribus Witherback, les trolls reignant sur une partie des Hinterlands et se battant sans cesse contre les....valereux....Nain du Nid de l'Aigle. Après avoir constaté se fait nous avons réfléchi et trouvé un moyen de térassé la grande Mar'li. Quelques minutes plus tard nous autres guerriers nous sommes lancé à l'assaut de notre adversaires, l'émissaire a tout de même tenter de nous arréter mais au moment ou il se retourna vers nous, la lame de de mon épée luis faucha la tête d'un coup net et puissant pendant que l'épée d'un de mes frère d'arme lui percait le coeur. Débarassé de se problème nous avons reculé un peu, laissant au puissant guerrier Xatra le loisir d'attiré l'atention de la prétresse, quelques instants plus tard nous sommes venu l'aidé. Mar'li n'avait de cesse d'invoqué à son aide ses enfants arraignés, enfants qui ne faisait pas long feu faces à la puissance de nos magiciens, c'était étrange le combat me semblait trop facile, j'avait pourtant entendu dire que c'était un adversaire terrifiant, et j'en ai eu la confirmation quand la prétresse devint l'avatar de Shadra, a présent elle était bien plus grande et tenait plus du Nérubien que du troll, certaine blessurent que nous lui avions infligé avait disparus, cependant les plus profonde l'avait gravement marqué et son sang d'araigné suintait et s'écoulait sur le sol et nos armures en même temps que la pluie qui ruisselait sur son imposant abdomène. Une fois devenu la créature titanesque Mar'li se jeta sur mes compagnons d'armes qui était rester en arrière. Grace au puissant guerrier Aldrien nous avons pus en sauver quelques uns et pour venger ceux tomber nous nous somme à nouveau jeter sur elle, et au bout de quelques coups elle a finit par reprendre sa forme première. Sachant pertinament qu'elle tentrait de se soigner nous avons appeler à notre aide nos voleurs afin qu'ils fassent usages de leur capacités a interompre les pouvoirs, nous avons aussi nous autre guerriers décider d'intervenir la frapant de nos boucliers...le combats semblat durée des heures entres les moments ou elle était elle même et les moment ou elle était l'avatar de Shadra. Au début nous avions du mal à gérer se combats, mais au bout d'un temps nous avons pris l'habitude et lors de sa dernière métamorphose, quand elle est redevenu elle même, la ravissante prétrèsse Trolls nous l'avons occis lui perforant la poitrine et le torse de nos armes...retirant nos lames elle tombat à genoux nous remerciant d'avoir mis fin à son supplice, les larmes emplire nos yeux et finire par s'écouler et tombant dans le sang de Mar'li quand le corps sans vie de Mar'li s'affaissa sur le sol, et sur la dépouille de la prétresse nous jurèrent une fois encore d'annéentire Hakkar, une fois les trésor de la regrété prétresse partagé nous avons quitté se lieu qui déja commencait à redevenir la propriété de la nature environnante, et chacun d'entre nous entendit en son âme la bénédiction de la prétrèsse défunte.

Fort de notre victoire sur la prétrèsse de la divinnité arraignés, nous les soldats des griffes nous sommes de nouveau engoufré dans les rue abandonnés de la cité antique, après avoir renvoyé à nouveau d'autres Fanatiques dans les limbes de l'histoire nous sommes arrivé en vue d'une vaste zones vide ou se trouvait endormis ou non un trés grand nombre de Tigre Zuliens, à cette vue un souvenir me revin, celui de notre passage en se lieu il y a longtemps et par déduction logique j'ai su comme le reste des griffes ou nous nous trouvions. La quelque part au-dela des murs se trouvait notre prochaine adversaire, le tout puissant prètre de Shirvalah...Thekal, les rumeurs affirmait qu'il était un trés puissant adversaire, un guerrier d'une puissance sans égale, nous savions que cela serait un combar très difficile à mener, mais la Dame nous avait donné une mission et nous devions gagné se combat. Décider d'en finir avec le mal qui rongeait cette cité, nous avons donc décidé d'avancé et nous avons balayé l'océan de tigres zuliens qui nous faisait face, certes ces créature n'avait rien à voir avec notre combat mais leur maitre les avait affamé et notre odeur a bien dut leur donné faim, et logiquement nous ne voulions pas finir dans leurs estomacts, nous avons donc du les exterminés, attristé de se massacres nous avons immolé les dépouilles dans un grand brasier pour apraisé Shirvalah et que leurs âmes trouves le chemin vers le royaumes de l'aspect du tigres. Ne supportant plus cette visions qui nous rappelait trop nos acte envers ces animaux nous sommes repartis dans les longues allées de la citée, et arrivant au pied du Promontoire de Shirvalah nous avons ressenti la puissance qui s'échappait de cette partie de la cité, ne voulant point voire arrivé d'autre trolls nous avons massacrés les groupes de soldats qui se trouvait aux alentours.

Une fois les alentours sécurisé nous sommes montés sur le promontoire, et nous l'avons vue, il était la, devant nous le grand prètre corrompus Thekal, et comme le racontait certains ragot des taverne d'Ironforge, il était entouré par deux soldats trolls, un Voleur et un Chaman, et biensure partout se trouvait des tigre Zuliens.
Nous avons donc décidé de nous débarassé de tout les tigres se trouvants aux alentours ainsi que leur dresseurs et une fois le promontoire Pacifié nous avons réfléchi et trouver la stratégie à utiliser contre lui. Pendant que les mages et les membres de la guilde restait au millieu de l'allée nous autres guerriers nous sommes jeté sur nos adversaire, pendant que que notre champion Xatra s'accaparait et terassait en un rien de temps, et avec une étrange simplicité, le grand prètre Thekal, votre humble serviteur et le guerrier Petitnounours nous occupions du soldat Voleurs pendant que les autre guerrier et les voleurs s'occupait du chaman, les combats durèrent quelques minutes et quand la vie commença à les quitters nous les ramenèrent tout deux auprès d'un mage, et dans une impressionante explosion arcannique les deux soldats s'éffondrèrent ensemble. Se fut se moment que choisi le grand prètre pour se relever et devenir l'avatar de Shirvalah, il devin un puissant tigre d'une corpulence et d'une musculature sans pareil, Xatra eu tout de même un peu de mal à récupéré l'atention du prètre car ses tigres n'avait de cesse d'apparaitre et se jeter sur lui et sur nous tous, mais Xatra ne lacha pas sa mission, quand cela fut fait, il l'entraina au niveau de l'autel de Shirvalah ou nous nous sommes tous rassembler et nous sommes jeté sur Thekal, seul restait en arrière nos Druides et nos Prètres qui nous soignait pendant que la vie quittait le prètre. La souffrance serrait notre coeur de devoir terrassé un autre innocent, mais tel était la mission, et quand l'épée de Xatra perfora le coeur du Prètre Zandallarien il reprit sa forme initial et nous remerciant et maudissant son bourreau il s'effondra sans vie dans son propre sang, la pluie et nos larmes se faisait plus intense et forte dégoulinant sur nos armures avec nos larmes...nous avons donc décidé de le venger lui aussi, je ne pense pas qu'Hakkar sentait à quel point il était menacé. Après avoir partagé les trésor du prètre nous avons déposé son corps sur l'autel et tout les tigres mort ont été déposé à ses pieds et finalement nous avons allongé les corps des deux soldats et après une derniere prière nous avons immoler les corps dans un déluge de flamme et la fumer s'éleva dans les cieux pour que leurs âmes rejoignes leur puissant dieu sauvage dans l'après vie, cette fois si la rage du démon se fit entendre, il devait voir la fumer s'élever dans le ciel, le son de sa rage était pareil au tonerre, quel douce musique cela était à nos oreilles et elle nous donnait du courage.
Revenir en haut Aller en bas
http://morberius.skyblog.com
Madoushi
Neutre
Neutre


Age : 32
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Les griffes à Zul'Gurrub Ch: 4   Sam 9 Mai 2009 - 12:27

Peu après nous sommes repartie car la nature ici aussi commençait à reprendre ses droits, et aucun de nous ne voulait se retrouvé prisonnier d'un arbre. Nous sommes donc repartis à l'assaut de la citée, et nous avons encore une fois balayé des centaines de trolls fanatiques, à chaque morts je priait Elune d'accueillir leurs âmes dans son royaumes. Par la suite nous sommes passé devant l'endroit ou pourissait la carcasse de la soit disante divnité hydre Gahz'ranka, c'est surtout l'odeur qui nous a interpelé, l'odeur de poisson mort par la suite nous avons regardé elle était la, son immonde carcasse pourrissante certes elle salissait et affectais la terre en pourrissant, encore un glorieux souvenir. Soudainement continuant à avancé nous nous sommes retrouvé face à face avec des panthères aussi noir que la nuit, c'est créatures était si belle si souple, quel dommage cela a été de devoir les tuer, de devoir déchiré leurs splendide fourure, mais hélas c'était nécéssaire et sa n'était pas de leur fautes, elles avais été dréssés ainsi, nous avons juste libéré leurs âmes et celle de leurs dresseurs corrompus. Quelques instant plus tard nous nous sommes retrouvés au pied d'un grand temple, aussi grand que celui de Zul'Farrak et des Hinterlands. Mais il était évident qu'il plongeait profondément sous la terre, mais je ne pense pas qu'il fut plus grand que le temple d'Atal'Hakkar. Bref se temple de vielle légende humaine en parlait...Le temple de Béthek la divinité panthère, sa se devenait logique avec toute les panthère que nous avions térrassé, et par conséquent nous approchions de la dernière de nos victimes La valereuse prétrèsse Arlokk, mais avant de l'affronter nous devions escalader le grand escalier et parcourir les galerie du temple pour enfin la trouver.

Se que biensure nous avons fait, le temple en éxtérieur était gardé par de nombreuse panthère, et chacune a biensure rejoin le royaume éternel de Béthek, par la suite se furent les gardes trolls qui quittèrent se monde pour entamer le grand voyage vers l'autre monde, et quand cela fut fait...Les griffes d'Ysera se jetèrent à corps perdu dans les couloirs du temple, les combats qui s'en suivirent furent rapide, net et surtout sans bavures les trolls et les panthères furent térassé en quelques secondes. Enfin nous arrivèrent au coeur du temple. L'antre même de Béhtek était une vaste salle avec deux cages sur les cotés et un immense gong au millieu du mur du fond, la nous connession la stratégie à employé car elle était ensaigné a tout les chasseurs voulant affronter les forces d'Arlokk, allez savoir pourquoi et surtout juste elle et pas les autres...Bref il falait que deux guerriers se placent sur les cotés afin de pouvoir contenir au maximum les fauves aux ordres d'Arlokk, un de chaque coté pour étre précis et ceux pendant que le reste de notre groupe s'occupait de la prétresse et des fauves que nous autre guerrier n'avions pas pu contenir...et effectivement se fut la technique que nous utilisèrent face à elle, quand le gong fut sonné Arlokk arriva en compagnie de quelques uns de ses fauves, tant bien que mal moi et mon frère d'arme Aldrien réussirent à contenir un maximum de fauves, malgré nous laissèrent passé quelques panthère qui vinrent grossir les rangs de celle qui accompagnait la prétrèsse. Le combat dura de longue minutes mais semblait d'une facilité sans pareil, sauf quand elle devenait l'avatar de Béthèque la elle se fondait dans la masse des panthère qui s'acharnait sur mes amis qui était ciblé par Arlokk mais au bout du compte, après avoir plusieur foi effectué se petit manège, nous l'avons finalement terassé...déja que massacré des panthères était une chose abominable pour nous, mais de devoir anéentires la dernière grande prétresse Zandalarienne fut vraiment quelque chose qui nous blessa au plus profond de notre et dehors nous entendion l'orage qui grondait...a moin que sa ne fut le hurlement d'Hakkar qui venait de se rendre compte que son temps aujourd'huis touchait à sa fin...une fois encore nous avions honoré notre victimes et prier pour elle et enfin nous nous sommes partagés ses trésors et rapidement nous avons quitter le temple qui semblait sur le point de s'éffondrer devant les assaut répété des forces de la natures.

Une fois dehors nous avons fait face au pont qui menait a l'Autel du sang et au temple d'Hakkar, mais pour le moment il était trop tot pour aller affronter le dieu sanglant et de plus nous venions de térassé pas moin de Trois prètre d'un seul coup brisant ainsi tout les liens permettant à Hakkar de s'abreuvé de la toute puissance des Dieux primordiaux des trolls, le temps était venu pour nous les soldats de la dame d'aller nous reposer et reprendre des forces pour pouvoir terasser le dieu démoniaque et le renvoyer dans les lymbes de l'histoire...très bientot nous reviendrons en se lieu désormais en proie au ravage de la nature et à la destructions, à présent seul se dréssait le temple au millieu de cette vaste jungle et enfin nous l'avons aprecut, lui le dieu sanglant, il tenait plus du démon que de la divinité...et bien Hakkar sache qu'un jour, oui un jour très prochain tu tombera, tu te rendra compte que tu n'a rien d'un dieu par rapport à Elune ou aux Titant non tu n'es pas un dieu et bientôt Les Griffes d'Ysera marcherons sur ta carcasse et enfin cette cité disparaitra et s'effondrera dans la jungle et elle finira par sombre dans l'oubli avec tout l'histoire des trolls...libérant ainsi le monde d'une menace sans pareil.
Revenir en haut Aller en bas
http://morberius.skyblog.com
 
Les griffes à Zul'Gurrub Ch: 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les griffes à Zul'Gurrub Ch: 3
» Les griffes à Zul'Gurrub Ch: 1
» [Recherche W40k ] Griffes Eclair
» Griffes de Tourment
» Évader des griffes du démon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elfuryia - Warcraft's Guilde :: Elfuryia Pour tous :: Le Parloir-
Sauter vers: